Reconstruire Delille
Third-party funded project
Project title Reconstruire Delille
Principal Investigator(s) Marchal, Hugues
Co-Investigator(s) Jaquier Kaempfer, Claire
Project Members Brämer, Sarah
Leblanc, Nicolas
Léchot, Timothée
Organisation / Research unit Departement Sprach- und Literaturwissenschaften / Neuere franz. und allg. Literaturwissenschaft (Marchal)
Project start 01.02.2015
Probable end 31.01.2019
Status Completed
Abstract

Ce projet entend remettre en lumière le poète Jacques Delille. Porté aux nues des années 1770 à la fin de l’époque napoléonienne, puis transformé en contre-modèle par le romantisme, il a joué un rôle considérable et désormais sous-estimé dans la culture française et européenne des XVIIIe et XIXe s., avec des prolongements jusqu’à des auteurs comme Francis Ponge. Notre démarche lie étroitement deux approches : D’une part, nous produirons la première édition scientifique de ses poèmes et d’une sélection d’autres œuvres, selon une approche conforme aux critères philologiques, attentive aux enjeux contextuels et poétiques de textes qui déplacent notre image de la littérature classique, et aux altérations dont ils ont fait l’objet. D’autre part, nous associerons ce travail à une reconstruction de la réception de Delille, des premières œuvres aux années 1900, avec deux objectifs : - montrer que la poésie de Delille a intégré dans sa genèse comme dans sa présentation matérielle des formes de dialogue avec ses récepteurs ; - tenter de comprendre la dynamique de canonisation puis de rejet dont il fait l’objet. À cette fin, nous mobiliserons les outils usuels des études littéraires et les approches de l’histoire des réseaux pour examiner les vecteurs de diffusion de ses textes dans le reste du champ culturel, analyser l’usage et l’enjeu de ses reprises, et rendre compte des éloges ou attaques qui les accompagnent – autant de résultats voués à enrichir l’édition critique. Mais la collecte de nombreuses traces des échos faits à Delille, que rend possible l’existence de vastes corpus en ligne accessibles à des recherches automatisées, doit aussi nous permettre de proposer une modélisation de masse de cette diffusion, tant pour affiner sa périodisation et ses variations disciplinaires (la place du poète n’est pas la même dans les manuels scolaires, chez d’autres poètes, chez des savants, etc.) que pour proposer à la communauté scientifique une étude de cas transposable à d’autres phénomènes de vogue et déclin. Tout en relevant au premier chef de l’histoire littéraire et de la théorie critique, le projet comporte donc une forte dimension interdisciplinaire : il s’inscrit dans le champ des digital humanities et dialogue avec l’esthétique (arts visuels et paysagers) et l’histoire des sciences et des techniques, en raison de la place que ces deux thèmes occupent dans l’œuvre de Delille. Soutenu par le FNS, le projet Reconstruire Delille entend remettre en lumière le poète Jacques Delille. Porté aux nues des années 1770 à la fin de l’époque napoléonienne, puis transformé en contre-modèle par le romantisme, ce dernier a joué un rôle considérable et désormais sous-estimé dans la culture française et européenne des XVIIIe et XIXe s., avec des prolongements jusqu’à des auteurs comme Francis Ponge. Le projet lie étroitement deux approches. D’une part, nous produirons la première édition scientifique de ses poèmes et d’une sélection d’autres œuvres, selon une approche conforme aux critères philologiques, attentive aux enjeux contextuels et poétiques de textes qui déplacent notre image de la littérature classique, et aux altérations dont ils ont fait l’objet. D’autre part, nous associerons ce travail à une reconstruction de la réception de Delille, des premières œuvres aux années 1900, avec deux objectifs: montrer que la poésie de Delille a intégré dans sa genèse comme dans sa présentation matérielle des formes de dialogue avec ses récepteurs, et tenter de comprendre la dynamique de canonisation puis de rejet dont il fait l’objet. À cette fin, nous mobiliserons les outils usuels des études littéraires et les approches de l’histoire des réseaux pour examiner les vecteurs de diffusion de ses textes dans le reste du champ culturel, analyser l’usage et l’enjeu de ses reprises, et rendre compte des éloges ou attaques qui les accompagnent – autant de résultats voués à enrichir l’édition critique. Mais la collecte de nombreuses traces des échos faits à Delille, que rend possible l’existence de vastes corpus en ligne accessibles à des recherches automatisées, doit aussi nous permettre de proposer une modélisation de masse de cette diffusion, tant pour affiner sa périodisation et ses variations disciplinaires (la place du poète n’est pas la même dans les manuels scolaires, chez d’autres poètes, chez des savants, etc.) que pour proposer à la communauté scientifique une étude de cas transposable à d’autres phénomènes de vogue et déclin. Tout en relevant au premier chef de l’histoire littéraire et de la théorie critique, le projet comporte donc une forte dimension interdisciplinaire : il s’inscrit dans le champ des digital humanities et dialogue avec l’esthétique (arts visuels et paysagers) et l’histoire des sciences et des techniques, en raison de la place que ces deux thèmes occupent dans l’œuvre de Delille. L'équipe réunit des universitaires français et suisses, ainsi qu'un post-doc, un doc et une assistante de recherches.

Keywords French literature, Delille, Poetry, Science, Edition, Digital Humanities
Financed by Swiss National Science Foundation (SNSF)
   

MCSS v5.8 PRO. 0.460 sec, queries - 0.000 sec ©Universität Basel  |  Impressum   |    
14/08/2020