Réécriture et auto-référence dans les poèmes politiques de Claudien (follow-up)
Project funded by own resources
Project title Réécriture et auto-référence dans les poèmes politiques de Claudien (follow-up)
Principal Investigator(s) Berlincourt, Valéry
Organisation / Research unit Departement Altertumswissenschaften / Fachbereich Latinistik,
Departement Altertumswissenschaften / Lateinische Philologie (Harich-Schwarzbauer)
Project Website https://forschdb2.unibas.ch/inf2/rm_projects/object_edit.php?r=4484099
Project start 01.03.2017
Probable end 31.12.2022
Status Active
Abstract

Réécriture et auto-référence dans les poèmes politiques de Claudien

La répétition de mots, de motifs, de situations est un élément central de toute création littéraire. Dans la poésie antique grecque et romaine, des expressions identiques ou similaires, associées ou non à des correspondances thématiques et/ou contextuelles, réapparaissent souvent dans des parties éloignées de l’œuvre d’un même auteur. Ces répétitions distantes situées au niveau du détail de l’énoncé sont un trait constitutif de la tradition épique dès ses débuts; dans la poésie latine, elles représentent un phénomène caractéristique de l’épopée, même si certaines formes de répétition apparaissent au sein d’autres genres.

La recherche tend aujourd’hui à admettre qu’une part importante de telles répétitions sont le fruit d’une réécriture – d’un travail de réélaboration que le poète effectue avec la matière de ses propres vers – et peuvent constituer un phénomène d’auto-référence pertinent pour l’interprétation (‘self-reference’, ‘self-allusion’, ‘Selbstzitat’, ‘autocitazione’). Cette position se heurte cependant encore à certaines résistances, et, de manière générale, la part qu’il convient d’accorder à des facteurs comme la contrainte linguistique et métrique, la formation rhétorique et les habitudes de composition est débattue. Les répétitions restent insuffisamment étudiées.

La recherche proposée vise à faire progresser de manière significative nos connaissances sur le phénomène de la réécriture dans la poésie épique latine, tout en le cernant plus précisément au sein du phénomène général de la répétition. Elle se donne pour objectif d’étudier dans cette perspective les grands poèmes politiques de Claudien (7296 vers au total), composés et récités entre 395 et 404 apr. J.-C. dans le contexte de la haute aristocratie et de la cour de l’empire d’Occident. Ces poèmes n’ont encore fait l’objet d’aucune étude systématique consacrée aux faits de réécriture.

Le présent projet de recherche entend tester l’hypothèse qu’une part prépondérante des répétitions figurant chez Claudien résultent d’un processus de réécriture (au sens défini plus haut) et qu’une part significative de ces faits de réécriture, en particulier ceux qui interviennent d’un poème à l’autre, participent de la construction de sa persona de poète et de l’expression de son message panégyrique et politique.

L’étude du cas de Claudien offrira une réflexion de fond sur le phénomène de la réécriture dans la poésie épique latine; les enseignements méthodologiques et théoriques de cette réflexion sont susceptibles de trouver des applications plus générales dans des recherches consacrées à d’autres types de poésie dactylique. Elle entend aussi apporter de nouveaux éclairages sur les aspects littéraires de l’œuvre de Claudien, qui a souvent été soumise en priorité à des questionnements de nature historique, et compléter ainsi la connaissance encore lacunaire que nous avons de ce poète.

Keywords self-allusion, rewriting, late-antique literature, latin epic poetry, self-reference, Claudius Claudianus, intra-textuality
Financed by Other funds
Follow-up Project of... 2168434 Réécriture et auto-référence dans les poèmes politiques de Claudien
Add publication
Add documents
Specify cooperation partners
   

MCSS v5.8 PRO. 0.317 sec, queries - 0.000 sec ©Universität Basel  |  Impressum   |    
09/08/2022